Faire des confitures vous effraie ? Eh bien, sachez qu'il faut finalement peu de choses et peu de temps pour faire quelques pots de confiture maison.

confi1Ustensiles et ingrédients
Comme ustensiles, il faut : une bassine à confiture, ou à défaut une grande casserole à fond épais ou encore une grande cocotte ; une louche ; un écumoire ; des pots en verre préalablement ébouillantés ; les couvercles assortis ou, à défaut, de la paraffine.
Comme ingrédients, il faut essentiellement des fruits mûrs, à point et en bon état, et du sucre. A prévoir aussi, du jus de citron ou de groseille (pour éviter que la confiture à base de fruits peu acides ne cristallise), de la cannelle en poudre ou éventuellement des graines de vanille (pour donner plus de parfum à vos confitures).

confiPréparation
Laver et égoutter les fruits.
Equeuter, dénoyauter et couper en morceaux (selon les fruits).
Prendre le même poids de sucre que de fruits.
Faire cuire à feu doux les fruits dans une bassine à confiture ou une grande casserole, les saupoudrer de sucre et ajouter un peu d'eau si nécessaire. Mélanger.
Ecumer en fin de la cuisson.
Vérifier la prise de la confiture en versant une goutte sur une assiette froide.

confi2Mise en pots
Mettre la confiture bouillante dans les pots en verre. Verser en penchant légèrement les pots et en faisant couler la préparation sur les bords pour éviter que des bulles d'air ne se forment.
Si vous utilisez des couvercles, les mettre aussitôt et reposer les pots à l'envers. Si vous utilisez de la paraffine, la faire fondre et la verser doucement à la surface de la confiture refroidie.
N'oubliez pas les étiquettes avec le nom de la confiture et la date.

confi3A savoir
Pectine :
certains fruits (coings, groseilles, pommes, prunes...) sont riches en pectine, gélifiant naturel, qui permet à la confiture de "prendre". D'autres (cerises, framboises, poires, rhubarbe...) en possèdent peu ou pas. Pour pallier le manque de pectine, nos grands-mères mettaient à cuire avec la confiture des pépins de pommes dans une mousseline. Aujourd'hui, plus pratique, on trouve du sucre à confiture contenant de la pectine.


Pêches : préférez les jaunes aux blanches, car ces dernières sont moins fermes et noircissent à la cuisson.

Prunes : faites-les cuire dénoyautées et passez-les au tamis si vous n'aimez pas la peau.

Tomates : vous pouvez enlever les pépins qui donnent un goût acre.

Oranges, pamplemousses, citrons : la confiture d'agrume demande une préparation spéciale : vous devez d'abord congeler et décongeler les fruits, les faire bouillir dans du sirop, les laisser confire pendant 3 heures, puis suivre le procédé de cuisson classique des confitures.